Site : apiculture.com
Wikipedia
mentions légales
les ruchers champêtres accueil
quiz apicole
Le blog
Mon Google +
formulaire de contact
Nos produits à la vente
legislation apicole
assurances
ruches : les distances
declaration DSV
registre d'elevage
fiscalite apicole
etiquetage des pots
au rucher
les ruches
les abeilles
astuces et tours de main
la miellerie
le miel
thonnance les joinville
liens apicoles
videos apicoles
Wikipedia : le miel
La transhumance sur "Apiculture.Net"
Le miel de printemps sur "L'abeille du Forez"
Le miel d'acacia sur "Apiculture.net"
Le miel de ronce sur "Apiculture.net"
Le miel de tilleul sur "Apiculture.net"
Le miel polyfloral sur "Apiculture.net"
Wikipedia : Cristallisation du miel
Wikipedia : La propolis

« Les ruchers champêtres » 10 rue de Bussy 52300 THONNANCE-LES-JOINVILLE

Les principaux liens de ce site sont issus de :« La galerie virtuelle apicole » http://www.apiculture.com - L’encyclopédie libre « Wikipédia » http://fr.wikipedia.org

Copyright © lesrucherschampetres.fr - Mentions légales.

  

Les ruchers champêtres

Le miel

Le miel : qu'est-ce que c'est?

Définition : Le miel est la substance sucrée produite par les abeilles à partir du nectar des fleurs ou du miellat de pucerons qu'elles récoltent et entreposent dans les alvéoles de la ruche.


Nos ruchers étant, à ce jour, sédentaires: pas de transhumance, nous récoltons donc les miels du "terroir", ceux dont les fleurs sont les plus nombreuses autour de nos ruches, les voici:


 • le miel de printemps: principalement issu des fleurs de cerisier, colza, pommier, trèfle, cassis, pissenlit, …

 Autrefois appelé "miel de colza", la législation nous indique aujourd'hui que cette appellation doit être abandonnée au profit de: "miel de printemps". Il cristallise très vite, parfois en une semaine après son extraction!


 • le miel d'acacia: bien connu des fins gourmets, il est bien rare que les conditions soient réunies pour que nous puissions en récolter dans nos ruches. Cependant, il apparaît que cette floraison devient de plus en plus abondante près de l'un de nos ruchers, et que la récolte du miel d'acacia y est plus fréquente depuis quelques années. Ce miel reste quelquefois liquide plusieurs années.


 • le miel de ronce: Quel régal! La chute de beaucoup d'arbres lors de la tempête de l'hiver 1999 a laissé la place aux ronces dans les sous-bois, les abeilles sont très friandes du nectar de cette plante.


le miel de tilleul : D'un arrière-goût mentholé, on reconnait assez facilement ce miel fin. De cristallisation assez fine, sa couleur peut varier du clair au foncé. Il peut rester parfois crémeux.


 • Le miel de fleurs (ou "mille fleurs") : Autrefois appelé "miel toutes fleurs", la législation nous indique que cette dernière appellation ne doit plus être utilisée. Riche du nectar de la multitude de fleurs que nous trouvons ici en été.

La cristallisation du miel : tous les miels cristallisent (durcissent) plus ou moins vite, c'est un phénomène naturel dû aux taux de fructose et de glucose du miel.


Lors de la cristallisation, le miel se rétracte légèrement dans le pot faisant parfois apparaître quelques "marbrures" le long de la paroi et une "fleur" blanche en surface. Ceci est tout à fait normal, et ne diminue pas la qualité du miel.


Il est possible de "diriger" la cristallisation pour que le miel reste crémeux, il faut être équipé pour!

Lors de l'extraction, il peut arriver que certaines petites particules de cire et de propolis se retrouvent prisonnières du miel, elles apparaissent alors en surface du pot après quelques semaines.

Ce ne sont que des produits naturels, vous pouvez écumer la surface du pot avec une cuillère si vous le souhaitez.


Quelques apiculteurs professionnels pratiquent l'ultra filtration, cependant, même les grains de pollen se retrouvent filtrés!


Certains sont amateurs de miel en rayon, appelé aussi "miel au couteau", c'est de plus en plus recherché par les amateurs.

Le cadre est découpé en morceaux, on déguste miel et cire: un vrai plaisir!


Liquéfaction du miel: vous pourrez "ramollir" ou liquéfier quelque peu un miel en le plaçant au bain-marie en prenant bien soin d'éviter de trop dépasser les 40°C (température à partir de laquelle le miel commence à perdre ses propriétés),

et ce, le moins longtemps possible.


Un miel trop chauffé: au-delà des 40°C perdra donc la plupart de ses qualités d'autant plus que l'on montera en température et longtemps; sa couleur va foncer, il va devenir très fluide (un peu comme de l'eau), et ne recristallisera généralement plus.

Ce n'est plus du miel tel que le définit la législation!


Certains apiculteurs professionnels sont équipés avec du matériel sophistiqué pour pouvoir maîtriser la chauffe du miel en grands volumes (tonnes). Nous n'avons pas les moyens de posséder ce genre de matériel.


C'est pourquoi, excepté le miel d'acacia, vous ne trouverez généralement pas de miel liquide en hiver chez nous.

Cependant, nous possédons une "étuve" appropriée qui nous permet de liquéfier du miel dans de bonnes conditions.

Uniquement sur demande.